fbpx
Sélectionner une page

Quel prix pour vivre sa retraite sereinement?

 

Cette semaine, nous vous proposons de vous mettre dans la peau de Marty et de vous projeter dans le futur.  Nous vous proposons de répondre à la question : « De combien ai-je besoin pour être assurée de vivre ma retraite confortablement ? »

Si la question est facile à énoncer, la réponse est très complexe et l’aide du Doc (ou devrai-je dire du BOT) n’est sans doute pas superflue !

Le montant va en effet dépendre de la situation de chacune durant sa vie active. Selon que vous soyez employée, cadre, indépendante – en société ou en personne physique, carrière complète ou partielle, …. le montant dont vous disposez varie fortement. Et les objectifs de chacune sont également très différents.

Estimer ses besoins financiers s’apparente donc vite à un véritable casse tête chinois. C’est probablement la raison pour laquelle 70 % des belges se disent incapables de déterminer leurs besoins même approximatifs à la retraite. 

 

Essayons d’y parvenir étape par étape.

 

Première étape – imaginez votre projet de vie à la retraite

 

C’est la partie sympa, celle où vous pouvez facilement vous projeter:

  • Quel va être votre style de vie : plus de voyages, de restaurants ? Ou profiter paisiblement d’une vie plus calme à la maison ? Plus ou moins de virées entre ami(e)s ? Envie de craquer pour ce coupé cabriolet (électrique de préférence 😉 ) qui vous tente depuis des années ?……
  • Si vous avez des enfants, est-ce que vous prévoyez de leur donner un petit coup de pouce ? Au début de leur vie active ou … à la fin de la vôtre ?
  • Avez vous envie d’être encore active professionnellement ? à quel niveau ?
  • ………

Deuxième étape – estimez les frais mensuels auxquels ce projet de vie vous exposera

 

Côté bonnes nouvelles, n’oubliez pas de faire l’inventaire des frais qui disparaissent à la retraite : vêtements professionnels, frais de transports, frais de repas du midi souvent pris dans un snack, ….

Pour ne pas trop compliquer à ce stade, oublions pour l’instant les effets de l’inflation.

Etes-vous propriétaire? Votre prêt immobilier sera-t-il déjà remboursé? N’oubliez pas que – même remboursés, votre résidence principale nécessitera des travaux de maintenance qui peuvent vite coûter cher, il faut donc également prévoir un budget réparation.

Etes-vous assurée en cas de problème de santé? L’âge venant, ces coûts peuvent vite devenir importants.

Que prévoyez-vous si vous ne pouvez plus vivre de manière autonome? Une maison de retraite ou de l’aide à domicile? Dans les deux cas, prévoyez ceci dans votre plan et assurez-vous que vos choix soient connu de vos proches. 

Avez-vous des parents dont vous devrez vous occuper financièrement? Combien cela pèsera-t-il su votre budget mensuel?

Et comme toujours, prévoyez les taxes et impôts qui ne manqueront pas de s’appliquer sur vos différentes sources de revenus.

La dernière hypothèse à prendre est celle de l’espérance de vie. Au plus l’espérance de vie est élevée, au plus les besoins de financement après la retraite seront importants. Les statistiques les plus récentes indiquent, en Europe, une espérance de vie de +/- 84 ans pour les femmes, soit environ 20 années de retraite. Les plus prudentes pourront bien entendu prendre une hypothèse d’espérance de vie plus longue.

Lorsque l’inventaire de ces coûts est terminé, vous avez une bonne idée de ce dont vous aurez besoin chaque mois pour vivre comme vous le souhaitez. Je vous conseille de revoir cet exercice régulièrement : tous les 5 ans par exemple ou lors d’un changement important dans votre situation de vie (divorce, naissance d’un enfant, héritage, nouveau job, promotion, licenciement,…..)

Troisième étape – de combien disposerez vous vraiment?

 

Vous avez une meilleure idée de vos besoins pour financer la retraite de vos rêves. Déterminons maintenant de combien vous disposerez pour financer tout ça.

 

  • Le montant de la retraite légale (c’est-à-dire celle versée par l’état) auquel vous aurez droit sur base de votre carrière professionnelle. La plupart des pays proposent maintenant des sites d’informations sur lesquels vous trouverez une estimation assez précise de ce que cela représentera pour vous.
  • Si vos employeurs successifs ont constitué pour vous un plan de pension complémentaire, n’hésitez pas à leur demander une situation annuelle de celui-ci, vous y avez droit ! Si vous avez changé plusieurs fois d’employeurs, tenez un registre des différents plans ainsi constitués.
  • Peut-être avez vous à titre personnel constitué un plan supplémentaire ?
  • Disposez vous d’une épargne aujourd’hui ? si oui, comment est-elle gérée ? combien rapporte-t-elle ? avez vous une capacité d’épargne mensuelle complémentaire ? de combien ? Lorsque vous avez ces paramètres, vous pourrez estimer combien cette épargne représentera à l’âge de la retraite (c’est ici que vous pourriez découvrir l’effet magique des « intérêts composés » – votre bot vous aidera, no souci)

 

Vous savez maintenant de combien vous disposerez et si ceci permet de financer votre projet de vie à la retraite. Cela ne suffit pas ? Vous n’êtes pas la seule dans ce cas: plus de 85% des belges s’attendent à ne pas avoir de quoi maintenir leur niveau de vie à la retraite.

Pas de panique, votre meilleure amie financière pourra bientôt vous guider dans ces inventaires. Elle vous donnera également les cartes qui vous permettront d’améliorer votre situation et vous aidera à préparer cette étape importante qu’est la retraite.

 

N’hésitez pas à poser vos questions ou partager votre expérience dans les commentaires ci-dessous et abonnez-vous à la newsletter si ce n’est déjà fait pour d’autres trucs et astuces financières et durables.

Merci beaucoup de m’avoir lue et à très bientôt,

Gaëlle

www.startalers.com