fbpx
Sélectionner une page

Se constituer un fonds d’urgence

On peut être toutes confrontées à des imprévus dans la vie : la perte d’un emploi, un enfant qui tombe malade, une voiture en panne… Une petite réserve d’argent pourra vous aider à mieux gérer ces aléas et diminuer votre niveau de stress. Si vous n’avez jamais entendu parler des fonds d’urgence, pas de panique, je vous explique tout ici !

Un fonds d’urgence, qu’est-ce que c’est ?

 

Comme son nom l’indique, c’est une réserve d’argent personnelle, à utiliser en cas de coup dur. Vous avez planifié avec précision vos prochaines vacances au soleil, vos sorties week-end sur tout le mois de décembre ou encore les activités des enfants, mais vous n’avez pas vu venir M. Imprévu. Et là c’est toute votre organisation de superwoman qui tombe à l’eau.

Pour gérer avec sérénité ce genre d’évènements, de plus en plus de femmes, notamment les mères célibataires, décident de mettre de côté une somme d’argent. Pas besoin d’être riche comme Crésus, 20, 50 ou 100 euros épargnés chaque mois feront l’affaire. L’essentiel, c’est de s’y mettre régulièrement et sur la durée.

 

Pourquoi c’est indispensable ?

 

Un fonds d’urgence n’empêchera pas la vie de dresser des obstacles sur votre chemin. Par contre, il vous permettra de gérer au mieux des situations délicates. Il diminuera votre niveau de stress, vous aidera à vous concentrer plus sereinement sur vos difficultés et trouver calmement des solutions pour rebondir. Il vous évitera de demander un prêt à votre banque ou à vos proches. Bref, il doit être l’une de vos priorités si vous ne voulez pas que l’argent soit un problème.

 

 

Quelle somme économiser pour constituer un fonds d’urgence ?

 

Si vous économisez ne serait-ce que 20 euros par mois, vous aurez économisé 240 euros sur l’année, et c’est déjà pas mal. Avec 50 euros, c’est 600 euros qui iront directement alimenter votre fonds d’urgence. Rien ne vous empêche d’augmenter progressivement votre mise de départ. Il est conseillé de mettre de côté au moins 5 % minimum de vos revenus mensuels jusqu’à ce que vous ayez atteint le montant nécessaire pour constituer le fonds. Les conseillers en investissement estiment que le montant de ce fonds doit correspondre à 3 à 6 mois de vos dépenses.

Comment alimenter son fonds d’urgence ?  Epargner, ça ne s’improvise pas. Voici quelques conseils pour faire la différence.

 1. Etre une star investisseuse, ça commence par le mental… et avec un stylo

 

Comme pour arrêter de fumer ou perdre ses poignées d’amour, devenir une star investisseuse, ça commence dans la tête. Pour préparer le terrain, il faut absolument avoir des objectifs bien précis en tête. Plus vos objectifs seront précis, plus les résultats le seront aussi ! Une fois que vous avez pris conscience de la nécessité d’avoir une petite réserve, faites-vous un plan d’action. Posez-vous quelques minutes, papier et stylo à la main, ou devant un tableur Excel, et faites la liste de toutes vos rentrées et sorties d’argent chaque mois. Tout doit y passer. Voici une petite liste de dépenses qui peut vous inspirer :

  • loyer
  • charges (eau, électricité)
  • alimentation
  • internet
  • téléphone portable
  • les sorties (restaurants, cinémas, etc.)
  • les dettes, impôts,
  • shoppings et cosmétiques

N’oubliez pas également d’indiquer les dépenses ponctuelles (anniversaires, voyages, etc.). Une telle démarche vous permettra de visualiser l’état de vos finances et d’estimer la somme d’argent que vous pourrez économiser régulièrement. En gardant absolument l’idée en tête que vous ne pouvez piocher dans votre tirelire qu’en cas d’extrême nécessité.

N’oubliez pas non plus de choisir la date à laquelle vous devez remplir la tirelire. Que vous décidiez d’épargner une petite somme chaque semaine ou chaque mois, sachez que votre action doit être RE-GU-LIERE et se faire sur le long terme. Si vous n’en faites pas un réflexe comme fermer la porte à double tour avant de sortir de chez vous, alors dans quelques mois vous serez encore à courir après l’argent. Mais chassons ces idées de la tête et pensons positif : vous allez y arriver !

 

2. Débarrassez-vous de quelques postes de dépenses

 

C’est l’un des moyens les plus efficaces pour dégager de l’argent rapidement. Faire moins de restos, moins de shopping, sans pour autant dégrader sa vie sociale, c’est tout à fait possible. Vous avez un abonnement à la salle de sport, mais vous n’y avez pas mis les pieds depuis les lustres ? Résiliez-le ! Faites-en de même avec des abonnements qui ne vous servent plus aujourd’hui, comme des magazines ou des chaînes de télé. Si vous êtes une aficionado des city trips, vous pouvez là aussi penser à réduire la fréquence de vos voyages. Bref, c’est à vous d’imaginer les postes de dépenses sur lesquels vous pouvez rogner, sans pour autant vous priver. C’est inutile de le préciser, mais c’est important de continuer à se faire plaisir !

 

 

3. Vendre ce qui ne vous sert plus et consommer mieux

 

Que ce soit pour des vêtements ou des chaussures que vous ne portez plus ou qui ne vous ont jamais servis, il y aura toujours des repreneurs heureux. Et les plateformes pour les vendre facilement sont nombreuses sur Internet. Vendre des affaires vous permettra non seulement de vous faire de l’argent, mais aussi de désencombrer votre foyer. Aussi, si vous et votre moitié avez chacun votre propre voiture, peut-être que l’une d’entre elles pourrait être sacrifiée.

Dans le registre de l’alimentation, et si vous êtes sensible à l’économie verte, essayez d’œuvrer contre le gaspillage alimentaire. Cela favorisera l’économie circulaire et rendra le recyclage plus facile. En France, on estime que le gaspillage alimentaire coûte 159 euros par personne par an. Si vous avez une famille nombreuse, la facture peut finir par être très salée. Au final, ce n’est pas simplement votre porte-monnaie qui vous dira merci, mais la planète aussi i !

Où mettre mon épargne ?

 

Ouvrez un compte épargne auprès de votre banque pour y transférer votre épargne mensuelle (PEL, livret A, PEA, etc.). Cela vous évitera de mélanger cette somme, à n’utiliser qu’en cas d’urgence, avec l’argent de votre compte courant. Si vous n’y parvenez pas, vous pouvez ouvrir un compte dans une autre banque. Les banques en ligne en particulier offrent des services intéressants : rapidité de la création du compte, utilisation facile grâce aux applications sur smartphone… Bref, rien ne vous empêche de naviguer entre deux banques. Vous pourrez vous faire un virement chaque mois de la somme nécessaire et pourquoi pas programmer un virement automatique.

Eh oui, gérez ses finances personnelles, c’est comme faire tourner une petite entreprise, ça demande une organisation rigoureuse et ça commence dès aujourd’hui !

 

A bientôt pour de nouvelles aventures!

 

Star’micalement vôtre,

 

Gaëlle