Sélectionner une page

Alors qu’il s’était fait assez rare sur les marchés ces dernières années, la rentrée 2020 a annoncé le retour du split d’actions avec les opérations d’Apple et Tesla ce lundi 31 août 2020. Un split d’actions? De quoi parle-t-on et doit-on s’en soucier? Je vous dis l’essentiel en 5 minutes chrono dans cet article – à ne pas lire en fractionné!

Un fractionnement d’actions?

 

Rien à voir avec votre entraînement pour le marathon de Paris. Rappelez-vous qu’une société cotée en bourse a un nombre donné d’actions en circulation. Le split est un terme anglo-saxon pour désigner une séparation ou une division du nombre d’actions. Le Conseil d’Administration d’une société décide d’augmenter le nombre d’actions en circulation en émettant de nouvelles actions pour les distribuer aux actionnaires existant.

 

Par exemple, pour le cas d’Apple qui a procédé à un split ce lundi 31 août 2020, le Conseil D’Administration a décidé d’un split de 4 pour un. Chaque actionnaire d’Apple au 28 août a reçu lundi matin 3 actions Apple supplémentaires pour chaque action détenue. Tesla, quant à elle, a procédé à un split de 5 pour un le même jour.

 Bob l'éponge se splitte également

Pourquoi splitter des actions?

 

Plusieurs raisons peuvent expliquer un split d’actions. La principale est la volonté de rendre le prix de l’action plus accessible et ainsi d’attirer un plus grand nombre d’investisseurs. Ce faisant, la société espère également améliorer la liquidité de ses actions, c’est à dire le volume de transactions journalières (achats et ventes). 

 

Au plus le prix de l’action est élevé, au moins elle est accessible aux investisseurs particuliers. Dans le cas récent d’Apple, le cours avant split était à près de 500 $. En splittant 4 pour un, le prix est redescendu à l’ouverture le lundi du split autour de 125 $. Cela rend l’action plus abordable pour de petits investisseurs.

 

Ce raisonnement est à nuancer cependant depuis que de plus en plus de plateformes américaines proposent le “fractional share ownership”. On parle de l’achat d’une fraction d’action. Grâce à ce mécanisme, la détention d’actions devient plus aisée même pour de petits investisseurs. 

 

Néanmoins, ce mécanisme ne vous donne pas les mêmes droits qu’un “vrai” actionnaire. La détention de fractions d’actions ne vous donne pas de droit de vote à l’Assemblée Générale et donc aucune capacité d’influence sur les décisions stratégiques de l’entreprise.

 

Est-ce que cela change la valeur de la société?

Non cela ne change pas la valeur de la société 

 

La valeur de la société n’est en principe pas affectée par un split d’actions. C’est la valeur d’une action qui est divisée par le facteur multiplicateur décidé par le Conseil d’Administration. La valeur totale de l’ensemble des actions reste donc identique au moment du split.

 

Cependant, les splits arrivent régulièrement après une période d’augmentation soutenue du prix de l’action. La décision du split peut dès lors être interprétée par le marché comme un signal de la part de la société que cette dernière table sur une continuité de la croissance. Ainsi, le split suscite une forte demande pour le titre de cette société. 

 

Régulièrement, le cours de l’action splitée augmente dans les jours et mois qui suivent le split, soutenu par une forte demande de la part des investisseurs et un intérêt accru des petits investisseurs pour lesquels le titre est devenu abordable. 

 

A l’heure où j’écris cet article, 24h après le split, le cours d’Apple a pris 3%. Tesla par contre perd 2,6%.

 

 

Voilà, vous savez ce dont il retourne quand on parle de split d’actions.

 Si le sujet vous a plu, n’’hésitez pas à vous inscrire à notre newsletter pour recevoir nos prochains articles ou à visionner l’un de nos webinars sur l’investissement.

 

 

 

Gaëlle de StarTalers