Sélectionner une page

Lorsque la Bourse chute, qu’un Krach* survient, c’est la panique sur les marchés. Que faire ? Vendre tout son portefeuille et acheter des lingots d’or ? Rester investie et continuer à réinvestir tous les mois comme prévu ? Augmenter la taille de son portefeuille pour profiter de la baisse des cours de bourse ?

Dans cet article, nous faisons le point sur l’investissement en temps de crise et comment réagir.

Le mot d’ordre ? Keep calm and go on !

 

Des hauts et des bas à court terme, une tendance haussière sur le long terme : c’est ça la Bourse

 

Investir en Bourse, c’est un bon moyen d’atteindre ses objectifs long terme plus facilement, en faisant travailler votre argent pour vous. Vous pouvez avoir envie de financer les études de vos enfants, de préparer un tour du monde, de mettre de côté pour votre retraite, de gagner de l’argent en investissant dans des valeurs mobilières** et bien d’autres choses. Tous ces objectifs se préparent généralement à moyen ou à long terme pour bénéficier de l’effet des intérêts composés du marché, sans être trop exposé aux cycles de hauts et bas à court terme. Le long terme, c’est un des éléments clés pour investir en bourse.Parce qu’une chose est sûre, à court terme, la Bourse peut faire le même effet que des montagnes russes.

Les marchés montent et descendent au gré de l’actualité. Les cours des actions est le reflet des attentes des investisseurs concernant la valeur future de l’entreprise. Tout changement susceptible d’avoir un impact sur la santé de l’entreprise se reflétera dans le prix que les investisseurs sont prêts à payer pour une action de cette entreprise. En période de grande incertitude économique ou politique, les cours sont volatils et leurs fortes fluctuations peuvent vous donner de véritables sueurs froides si vous n’êtes pas préparée. Les risques de pandémie actuels, liés au Coronavirus, également appelé COVID-19, sont un excellent exemple de ce qui peut se produire sur les marchés lorsque le monde panique.

Les principaux marchés mondiaux ont perdu entre 10 et 20% de leur valeur en quelques jours. Les investisseurs ne savent plus où donner de la tête. L’incertitude liée à l’impact économique du confinement incite certains investisseurs anxieux à vendre leur portefeuille. Ces ventes entraînent une baisse des cours car il y a plus de vendeurs que d’acheteurs. Cette baisse soudaine fait paniquer encore plus d’investisseurs qui eux aussi vendent leurs portefeuilles… et nombreux sont ceux qui vont perdre beaucoup d’argent.

Ce qui est essentiel de comprendre à ce stade, c’est que ceux qui ont perdu beaucoup d’argent sont ceux qui ont vendu. En effet, la perte de valeur de votre portefeuille ne se réalise vraiment que le jour où vous vendez. Tant que vous restez investie, la baisse de valeur n’est que “virtuelle”, les cours finiront par remonter (ils le font toujours) et la valeur de votre portefeuille en fera autant.

C’est pourquoi les marchés boursiers ne peuvent s’envisager que sur du moyen ou du long terme. Après une baisse, vient toujours une hausse. Il faut garder la tête froide, l’oeil fixé sur son objectif long terme et faire le dos rond en attendant que cela passe. C’est peut-être même le bon moment pour commencer à investir, ou augmenter ses investissements,  en respectant quelques règles. Vous voulez savoir lesquelles ? Suivez-nous.

 

Investir quand ça baisse ? Oui, à condition d’être sélective !

 

New-York, l’Europe et notamment les places boursières de Paris, toutes s’affolent et la tendance, en ce premier trimestre de 2020, est clairement à la baisse. Pour certains spécialistes, c’est paradoxalement le bon moment pour mettre en place une stratégie d’investissement, commencer à investir ou augmenter ses investissements si l’on est déjà investie. Les mots d’ordre sont les mêmes qu’en période plus calme: diversifier, ne pas perdre de vue son objectif long terme et ne pas paniquer!

En fonction de votre profil d’investisseur, de votre aversion à la perte, des titres que vous possédez déjà et des sommes que vous pouvez investir, vous pourrez décider de dévier quelque peu de votre ligne directrice pour vous prémunir d’une baisse trop importante à court terme (au risque de détériorer vos rendements futurs) ou au contraire d’augmenter vos investissements pour bénéficier du futur rebond.

 

Quelques idées pour se protéger d’un marché baissier et en faire une opportunité de gains

 

Comment ne pas céder aux sirènes de la panique quand les marchés s’affolent ? Coupez la télé et évitez de lire les News ! De cette façon, vous allez pouvoir conserver un esprit clair et un regard objectif loin de la volatilité du cours de l’action et de sa cotation. Le sang-froid est une garantie de résultat dans le monde boursier. C’est la seule manière de faire fructifier vos avoirs et vos titres.

Lorsque vous vous êtes lancée en Bourse, vous avez établi un plan d’investissement qui correspond à l’objectif recherché et à votre profil de risque. Suivez ce plan et profitez de la baisse des marchés

Soyez réactive sans être impulsive. C’est aussi ça comprendre la Bourse. La plupart du temps, vos projets en Bourse sont des investissements à long terme, pourquoi devriez-vous vous inquiéter de ce qui se passe à court terme et vous mettre à vendre vos titres à fonds perdus ?

Faites appel à toute votre discipline et appliquez le plan d’investissement que vous avez prévu dès le départ. Si vraiment c’est trop « rock’n roll » pour vous et que cela vous empêche de dormir, vous pouvez aussi vous protéger d’une trop forte baisse en plaçant des ordres « Stop ». Ils se déclenchent dès que le marché est trop chahuté et évitent à votre portefeuille de subir l’impact des chocs boursiers. Soyez juste conscients qu’en faisant cela, vous réaliserez vos gains ou pertes et elles seront définitives à ce moment-là. A l’inverse, si vous savez garder vos émotions sous contrôle, vous pourrez profiter de belles occasions en augmentant votre investissement mensuel et bénéficierez du rebond à venir. 

Il existe d’autres moyens de sécuriser vos actions, vos valeurs, les gains de votre portefeuille et de vos produits de bourse. Pour celles d’entre vous qui ont une connaissance plus approfondie des marchés,  il est possible de limiter vos pertes en utilisant des produits dérivés. Cette « couverture » a un prix mais certains investisseurs acceptent ce coût pour mieux dormir la nuit. Une manière d’utiliser cette option est d’acheter des trackers ou ETFS avec couverture. Il existe notamment  des ETF ou des trackers qui vous offrent la possibilité de couvrir les baisses que vous avez anticipées et dont vous avez fixé le seuil de déclenchement. Encore une fois, notre philosophie est plutôt de rester disciplinée et régulière dans nos investissements, à travers les cycles de marché, avec un focus sur notre objectif, mais à chacune de décider du niveau d’implication qu’elle souhaite avoir dans sa stratégie d’investissement.

Pour de nombreux investisseurs, les marchés baissiers sont une opportunité pour investir – Warren Buffet est l’un d’entre eux. C’est certainement vrai, si vous êtes capable de sortir de l’ornière de la panique et de rester sereine.

Conserver une bonne vision de l’ensemble du marché est le meilleur moyen de garantir la rentabilité des investissements que vous avez faits, qu’ils soient passifs ou actifs.

Keep calm et Go on !

 

* Krach : c’est une baisse brutale de la valeur d’un marché boursier de plus de 20% en quelques jours. Cette valeur de marché est en général représentée par le principal indice de la place boursière du marché en question. Pour la France, on parlera du CAC40, pour la Belgique du BEL20, pour les US du SP500 ou du Dow Jones.

** Valeurs mobilières : catégorie de titres financiers, qui peut être soit un titre de propriété (action), soit un titre de créance (obligation). Elles existaient dès le Moyen-Âge, leur usage s’est accéléré dès le premier tiers du XIXème siècle.