Sélectionner une page

Les crypto monnaies : ces nouvelles monnaies arrivent rapidement dans nos vies, et ce n’est que le début. Presque tout le monde a déjà entendu parler des bitcoins. Mais beaucoup ne comprennent pas comment cela fonctionne et à quoi cela sert. C’est un vaste sujet, parfois assez technique, mais nous allons tenter de l’éclairer pour vous au travers de cet article.

 

1. Vous avez dit… crypto monnaies ?

Commençons par le début. Les crypto monnaies – aussi appelées cryptoactif, cryptodevise, monnaie cryptographique ou encore cybermonnaie – ont été inspirées par les cypherpunks. A partir des années 90, ces derniers proposent déjà une nouvelle vision du monde de la monnaie. En 2008, un groupe de chercheurs sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto créent la première monnaie virtuelle : le bitcoin. Aujourd’hui, il existe énormément de crypto monnaies différentes : les bitcoins, mais aussi Ethereum, le Darkcoin, le Zerocoin, le Bytecoin, etc.

Des monnaies 100% virtuelles

Il est impossible de trouver de la monnaie fiduciaire provenant des bitcoins par exemple. C’est une monnaie qui n’est pas émise ni régulée par les banques centrales, et qui est utilisée et acceptée par les membres d’une communauté particulière. Le but de la création d’une nouvelle monnaie numérique ? Avoir accès à une zone d’échange beaucoup plus sécuritaire et plus rapide. En effet, les crypto monnaies permettent de pouvoir faire des transactions d’une personne à une autre sans avoir à passer par une banque. Les virements sont pris en compte directement, sans délai d’attente, et à des frais très réduits par rapport au système bancaire actuel. 

 

 

Des systèmes décentralisés

Il y a une grosse différence entre les monnaies fiduciaires et les monnaies virtuelles. Il s’agit de la notion de décentralisation. L’euro, le dollar ou encore le yen sont aujourd’hui des monnaies contrôlées par Les Etats et les Banques Centrales. Si vous désirez faire un virement à un de vos proches aujourd’hui, vous n’avez pas d’autre possibilité que de passer par une banque, sauf si vous choisissez de faire une transaction avec de l’argent liquide. En ce qui concerne les crypto monnaies, cela est différent. 

 

La notion de décentralisation consiste simplement en un réseau d’échange de pair à pair. C’est-à-dire être à la fois acteur et relayeur des échanges faits. Contrairement à aujourd’hui où le but est de passer par une banque afin de pouvoir faire un virement, ici vous n’avez pas d’intermédiaire. Voilà pourquoi on appelle cela un échange “pair à pair”. Vous n’avez pas besoin de demander l’autorisation à un Etat ou à une banque pour faire un virement. De plus, les virements peuvent être faits de manière instantanés de la France vers le Japon par exemple. 

 

 

Traçabilité complète grâce à la technologie « blockchain »

Les blockchains sont des bases de données sécurisées qui répertorient toutes les transactions faites depuis l’origine, sans organe de contrôle. Si l’on regarde la définition donnée par Blockchain France, une blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle.

Par extension, une blockchain constitue une base de données qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création. Cette base de données est sécurisée et distribuée entre tous les membres. Elle est partagée par ses différents utilisateurs, sans intermédiaire, ce qui permet à chacun de vérifier la validité de la chaîne. Pour faire simple, c’est un nouveau type de base de données, stockant les informations créées sous la forme d’une chaîne de blocs. Ce n’est pas le cas des bases de données classiques qui, jusqu’à maintenant, stockaient les informations sous la forme de tables. Il est bon de rappeler que si les blockchains sont sécurisées, ce n’est pas vraiment grâce aux utilisateurs mais surtout grâce aux clés. Quoiqu’il en soit, il est toujours plus simple de comprendre avec un schéma plutôt qu’avec une longue description, donc voici un schéma qui provient encore une fois de blockchain france pour vous éclairer !

 2. L’usage des crypto monnaies

Et côté chiffres, les crypto monnaies ça donne quoi ? Les bitcoins sont toujours à l’heure actuelle la monnaie virtuelle la plus utilisée dans le monde. Actuellement, 18,3 millions de bitcoins sont en circulation, et cela représente en tout environ 65% du volume des monnaies virtuelles. Le 1er Avril 2020, le cours de cette monnaie s’élevait à 5 847€. Même si le cours du bitcoin semble connaître une reprise, cette monnaie est très volatile. Elle a connu de nombreux rebondissements depuis 2009, année de son apparition. C’est pourquoi même si cette nouvelle manière de voir les monnaies est très intéressante, elles sont plus difficiles à appréhender comme monnaie d’échange pour la consommation quotidienne car leurs cours ne sont pas aussi stables que les cours des monnaies FIAT (c’est comme ça que sont appelées les monnaies décrétées par un Etat) que nous utilisons dans nos régions (certaines régions du monde ont malheureusement des monnaies dont la valeur fluctue de manière beaucoup plus importante et imprévisible que l’EUR ou le Dollar). 

En deuxième position, on retrouve l’Ethereum. Créé en 2015, sa capitalisation s’élève aujourd’hui à environ 18,45 milliards d’euros. Tout comme pour les bitcoins, cette monnaie utilise aussi la technologie des blockchains pour assurer les transactions et la gestion de la base de données. 

Ripple est la troisième monnaie virtuelle la plus cotée en ce moment, suivie par Tether. Si vous souhaitez suivre les informations facilement et sur un site sûr, nous vous conseillons https://coinmarketcap.com/ qui est le site de référence en ce qui concerne les crypto monnaies. 

 3. Adoption des crypto monnaies dans l’économie numérique

Les crypto monnaies sont les premiers programmes informatiques qui vous permettent de gagner de l’argent grâce à la spéculation sur les plateformes d’échange. Ces plateformes sont faciles d’accès et les espérances de gain sont telles que de plus en plus de particuliers se mettent à faire du trading. Néanmoins, le trading en crypto monnaies repose beaucoup sur l’arbitrage (l’échange) de cours entre différentes monnaies et requiert dès lors de se tenir au courant de l’évolution des cours de manières très régulière. Cela demande beaucoup de temps et une certaine connaissance des mécanismes d’échange.

 

a – De plus en plus de nouvelles opportunités de business

Qui dit nouvelles monnaies dit nouvelles opportunités de business. C’est pourquoi aujourd’hui, de plus en plus de jeunes entreprises se créent dans l’univers des crypto monnaies. Historiquement, le grand public avait une image plutôt négative du secteur, car les monnaies numériques étaient beaucoup utilisées comme financement dans le dark web. Aujourd’hui, la donne est en train de changer. Actuellement, ces monnaies sont acceptées presque partout dans le monde au travers de l’économie numérique, mais à différentes échelles. Par exemple, Amazon donne la possibilité à ses clients d’acheter ses produits via des crypto monnaies. De plus en plus d’entreprises s’y intéressent et essaient de mettre ce nouveau système d’échange en place pour commercer. Aussi, de plus en plus de traders professionnels s’y intéressent et cherchent à exploiter la volatilité de ce marché nouveau dans une optique de diversification. 

b – De nouveaux projets et des solutions d’impact (durable, géopolitique, humanitaire, …)

Les crypto monnaies sont un réseau d’échange mondial. Cela ouvre donc des portes à de nouveaux projets. Vous avez peut-être déjà entendu parler nouvelle économie numérique (aussi appelé web 3.0) qui est en train de se construire petit à petit. Actuellement, de plus en plus de domaines s’intéressent aux crypto monnaies. Les jeux vidéos en sont un bon exemple. Chaque développeur peut créer une devise propre à son jeu vidéo ou à son univers. Pour vous donner un exemple plutôt connu, en 2019, des développeurs ont décidé de créer le jeu “CryptoKitties” sur la blockchain Ethereum. Cela permet aux joueurs d’acheter, de vendre, de collecter et d’élever différents types de chats virtuels.

Les jeux de paris sportifs sont un autre exemple. C’est un domaine en pleine expansion, où beaucoup se rendent compte de l’opportunité qu’il y a à investir dans les crypto monnaies afin d’avoir plus de rentabilité. 

c – A man’s world?

Pour le moment, les crypto monnaies sont plutôt un domaine masculin. Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce phénomène. Tout d’abord, le faible pourcentage de femmes diplomées en informatique. En France, dans les années 2010, seules 11% des diplomes en informatiques étaient obtenus par des femmes. Comme ce sont d’abord les passionnés d’informatique qui ont commencé par s’intéresser aux crypto monnaies, ce biais est compréhensible.

Par ailleurs, des études montrent que les femmes prennent moins de risques quand elles investissement et réalisent des placements à long terme plutôt que des investissement spéculatifs. Puisque ces monnaies sont volatiles et moins tangibles, il n’est pas étonnant que moins de femmes s’y intéressent. Lorsque ces monnaies virtuelles démontreront leur utilité dans l’économie réelle, espérons que plus de femmes s’y intéresseront.

4. Une alternative aux monnaies actuelles ?

Grâce à l’informatisation, les bases de données permettent de diminuer le traitement des espèces et des chèques qui sont lourds et coûteux pour les banques. Cela permet des transactions avec une meilleure traçabilité, et un risque de contrefaçon limité grâce aux niveaux de sécurité des blockchain. 

Les crypto monnaies ont plusieurs avantages sur les monnaies fiduciaires. Il n’y a pas d’intermédiaires entre les transactions, les durées de traitements entre les transactions sont beaucoup plus courtes, etc. Peu de temps avant le confinement, la Banque Centrale Européenne avait décidé d’un projet permettant de transformer l’euro en monnaie numérique. 

 

En conclusion…

Les monnaies fiduciaires seront peut-être un jour remplacées par des monnaies virtuelles, même si cela semble difficile à concevoir aujourd’hui. De nouveaux secteurs voient le jour et permettent d’offrir des opportunités d’investissements toujours plus diversifiées. En revanche,  les crypto monnaies restent très volatiles et peuvent difficilement en l’état se substituer complètement aux monnaies FIAT. En outre, les tracnhes plus agées de la population sont encore très consommateurs de cash pour effectuer des transactions. Il faudra encore du temps pour qu’une transition puisse s’opérer le cas échéant. Ces défauts et ces problèmes ne sont peut-être que des défis qui seront surmontés avec le temps, qui sait? L’avenir nous le dira.

Si vous voulez continuer à creuser ce sujet, n’hésitez pas à visionner notre webinar pour tout savoir les monnaies virtuelles. Notre expert Maxime y dresse un tableau des crypto monnaies et répond aux questions de nos participantes. 

SOURCES :